Our Recent Posts

Tags

Pas encore de mots-clés.

Chronique Le prince de Sarmate de Théo LEMATTRE

J’ai gagné ce livre dans sa version numérique, après un concours que l’auteur avait publié sur le groupe de News Aly’s romance. J’avoue que j’étais hyper heureuse, car je ne connaissais pas cet auteur et que la présentation qu’il avait faite de son Héroïne m’avait largement plu.

Alors avant de vous donner mon avis, il faut savoir que les romans sur cette partie de l’histoire ne m’intéressent pas plus que ça en temps normal. Et malheureusement, celui-ci ne dérogeait pas à la règle, mais (Car il est y a bien un mais) l’héroïne est vraiment badasse.

D’abord, niveau historique, c’est très documenté, l’on sent la recherche pointue derrière et j’ai appris plein de choses.

Les scènes de sexe (oui, il y en a ^^) sont écrites sans fioritures et pourtant l’on ne tombe pas dans le vulgaire ou le porno.

Les moments de batailles sont tellement bien décrits que j’ai même regardé sous mon lit, si je n’avais pas des corps entassés dessous. (J’ai voulu mettre membres et je me suis dit attends Flo ça va encore être retourné contre toi lol)

Toutefois, on se prend à apprécier cette femme Ïa. Les batailles qu’elle peut mener pour faire sa place alors qu’elle a déjà montré tant de fois sa valeur, on râle comme elle lorsqu’on essaie de lui imposer des choix qui ne sont pas les siens.

Je regrette toutefois de ne pas avoir l’évolution et le point de vue de Azes, car cela devait être épique aussi de son côté.

Ma première critique avant de finir ce livre, c’était que Azes était insipide, trop lisse et le méchant trop prévisible.

Malgré cela, la dernière bataille, je l’ai mené auprès d’elle. Moi aussi, j’ai crié, je voulais en découdre, donner la mort à ces chiens sans honneur. Je voulais prendre soin de Rimma, je voulais prier pour… (non pas de spoil, vous avez qu’a vous procurer ce livre na !). Avant même que je m’en aperçoive des larmes coulaient sur mes joues, que j’essuyais rageusement en comprenant que la mort fait aussi partie de la vie. Encore plus à cette époque.

Finalement, je vous aurais dit que ce n’est pas un coup de cœur. Et pourtant à ma grande surprise je me suis retrouvé à chercher des infos sur leurs peuples, à me demander s’ils avaient vécu encore de grandes batailles et s’ils étaient morts en chefs de guerre sur le champ de bataille.

Alors je ne dirais pas que je suis tombé sous le charme immédiatement, mais Ïa et Azes ainsi que leur auteur à réussi l’exploit de me faire aimer ce genre et de me dire que je l’achèterai en version papier. (en plus, faut dire que la couverture est canon ce qui ne gâte rien)

Pour l’auteur, je dois trouver un sculpteur, puisque je dois à présent t’ériger une statue et un autel. Chose promise, chose due 😉

Mes dragons, si l’histoire du peuple des Sarmates et de la Scythie Royale vous intéresse. Ou que vous avez envie d’une héroïne avec des coui**es aussi grosse que celles d’un taureau, n’attendez pas, il vous faut le Prince de Sarmates

Voici le lien des précommandes

https://www.amazon.fr/gp/aw/d/B089DMGQQD/ref=dbs_a_w_dp_b089dmgqqd



 

Follow

  • Google+ - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

©2018 by Florina L'irlandaise. Tous droits réservés.