Our Recent Posts

Tags

Pas encore de mots-clés.

En colloc avec mon boss d’Erin Graham

Coucou les DDBP

Je viens vous parler de ma dernière lecture, 

une avant-première qui sortira le 05 août, mais que j’ai pu acheter sur Amazon. Bah ! Oui, car je paye chaque livre des chroniques que je vous livre mes dragons démoniaques bipolaires ^^. J’avoue que ce roman m’a prise par surprise.

La vilaine (mais si vous l’avez rencontré hier, une féministe qui râle tout le temps lol) donc comme d’hab madame s’agaçait, car pour elle c’était cliché, gnangnan, mais nous avons résisté (mes personnalités voyons suivez un peu) et avec raison.

Le suspense sur le passé de la jeune héroïne vous laisse imaginer plein de choses plus craignos les unes que les autres. Néanmoins, la vérité est souvent pire que ce que l’on croit. 

L’action est maîtrisée d’une main de maître et franchement on s’attend à tout sauf à ça.

Oui, c’est une romance, mais quoi ? C’est beau l’amour surtout quand c’est si bien écrit…

Étienne et Lizzie sont trop mignons, leurs entourages sont drôles à souhait et aimant…


Salut, c’est la vilaine qui reprend les commandes, je viens gueuler un peu. La fille se laisse trousser par son patron, en une semaine c’est l’amour fou. Le soi-disant robot est aussi mou que de la guimauve et fond comme neige au soleil en regardant ses jambes. L’ex connard (et voleur) et la pétasse de service abandonnent trop rapidement à mon gout. Il n’y a même pas une bagarre, un coup monté ou une grosse baffe dans le visage de la Barbie peroxydée (quoi, je suis violente, lisez-le et dites-moi si vous ne l’auriez pas jeté par-dessus bord la bimbo ?)

L’unique chose que j’ai appréciée ce sont les scènes de sexe assez chaudes sans virée vulgaire. (ça ne m’étonne pas, tu es une nympho qui s’ignore^^) Oui, j’ai lu ce que Miss cœur en guimauve, vient de noter et je m’en tape, car elle s’insulte toute seule. (Ah ! oui, pas faux ! Merdoum !) Allez malgré tout, j’ai passé un moment bien agréable. Paris, à vous les studios. Ha ! Ha ! Ha !


Excusez-la, elle n’a pas pris ses gouttes la féministe en chocolat (tu sais ce que je te dis ? Oui, moi aussi, je t’aime ).


Pour conclure : évidemment, c’est prévisible, mais c’est le but de la romance : un joli happy end rempli de douceur et qui vous met du baume sur votre âme de midinette.

Cependant, j’aurai également aimé plus d’action. Peut-être, un peu plus développé les personnages secondaires ou même principaux…


Rectification : Les bonus sont juste topissimes. Merde les filles (et les garçons, parité on a dit) vous me filez des complexes à force, lol. Je le répète souvent, mais bon dieu ! c’est beau l’amour. Et cette playlist, une merveille aux petits oignons.


Bon la conclusion de la fin. J’adore Scarlett 

alors forcément, je ne pouvais que tomber sous le charme de cette bulle passionné. Et pour une fois, toutes mes personnalités seront d’accord pour répondre aux faits que vous allez dire que je ne suis qu’une incorrigible romantique :

Taratata !! 

Florina L’Irlandaise

 

Follow

  • Google+ - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

©2018 by Florina L'irlandaise. Tous droits réservés.