Une claque qui fait réfléchir 

Coucou mes 🐉

Je viens vous parler de DESillusions de Barbara G Deriviere. Au départ un échange, un titillement, je suis curieuse, tout le monde le sait. Ensuite une interrogation, cette société de commercialisation est extrême même dans sa recherche de l'amour. Plus de rencontre inopinée, nous prenons notre catalogue pour choisir celui ou celle qui ira le mieux avec notre tenu. Est-ce qu'une femme ou un homme, se quantifie par son physique ou son poids? Je ressens ce roman comme une psychanalyse, peut-être que je me trompe et quand bien même, qui suis-je pour juger? C'est rigolo et rappelle des souvenirs, ça t'oblige à penser à tes "erreurs", tu ris et tu la plains. (Et un peu toi aussi, au passage) Les conseils aux copines sont truculents et tellement vrai ^-^. Quelques petites répétitions, et oui il faut quand même bien que je râle un peu 😉. La recherche de l'autre peut-être semée d'embûches, qui laissent une trace sur le coeur et l'âme. Suis-je vieux jeu ou coincée sur le fait que les gens couchent le premier soir : assurément. Disons que mon passé a fait que ma libido est morte avant de s'être éveillée. "L'amour ne se cherche pas" dit l'auteure, je suis d'accord, il vous tombe dessus au moment où vous vous y attendez le moins. Et il se fout de vos critères, qu'ils soient sociaux, physique, etc... En conclusion : Une autobiographie qui pique, qui dérange, qui agace même parfois, mais qui fait de la peine aussi, pourtant qui fait rire à certains moments. Un peu voyeur, mais surtout qui fait réfléchir. Tout cela, on l'a vécu à un moment ou à un autre de sa vie. On en est sorti grandis ou pas, mais changé certainement. Ça fait du bien, c'est limite addictif et totalement instructif. Tant par les conseils, que les petites morales rempli de citations et de savoir. Une écriture fluide et incisive, mais où l'on sent l'introspection de l'auteure. Qui vous laisse juste le besoin et l'envie de faire un énorme câlin à Barbara, au détour d'une dédicace ou d'un salon, je recommande ce livre à 1000%. Et petite apparté: Mr Boulette vous êtes un co* et j'espère que vous vous mordez les doigts de l'avoir laissé filer, mais surtout de lui avoir fait tant de mal. Cette lecture me donne le sentiment que cette femme, qui a quasiment le même âge que moi, en a bien bavé et j'espère que cupidon va allez chez l'opticien chercher des lunettes pour viser juste 😉💖💖

Bisou et a bientôt pour une autre chronique 😉

18 vues

Follow

  • Google+ - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

©2018 by Florina L'irlandaise. Tous droits réservés.